FAITES LEUR RESPECTER VOS CLÔTURES EXISTANTES



Vous venez de récupérer un pré et il est déjà clôturé avec des barbelés, du câble à vélo, des fils torsadés ou lisses, du grillage à mouton ou bien des cordelettes, bref avec une clôture dangereuse pour votre cheval (ou bien une clôture que vous voulez proteger de votre cheval) et vous ne pouvez pas enlever cette clôture, alors doublez-la avec du ruban de 4 cm bien électrifié !

LES BARBELÉS :

barbelés dangereux7 chevaux sur 10 sont méchamment guettés par cette terrible clôture, surtout ceux dont les propriétaires inconscients récupèrent un lopin de terre clôturé en barbelés et qui y placent leurs chevaux sans réfléchir. Plissez les yeux (comme si vous aviez une mauvaise vue) vous ne verrez alors que les 2 rubans et non ces 4 terribles rangs de barbelés. Le barbelé, non seulement crève les yeux et déchire la peau de vos chevaux, mais coupe également les tendons, provoque des infections graves, il est un grand pourvoyeur de chevaux de boucheries chevalines. Combien de poulains n'ont jamais pu s'exprimer à cause des barbelés ?

L'usage du fil de fer barbelé est interdit...
Mesure contenue dans le décret et l'arrêté du 30 mars 1979 pris pour l'application de la loi n° 76- 629 du 10 juillet 1976 concernant le contrôle des établissements ouverts au public pour l'utilisation d'équidés.

LES FILS TORSADÉS OU LISSES ET LE CÂBLE À VÉLO ÉLECTRIFIÉ


Ce sont de grands « coupeurs de tendons ». Ils ont l'avantage d'être infranchissables, mais sont quasiment invisibles, il faut donc les signaler visuellement aux chevaux en les doublant d'un ruban.

LA FICELLE ORANGE

img2002.jpgEn situation de jeu ou de bousculade le cheval ne la voit pas bien. Le danger est plus loin : la route, les barbelés du voisin, le ravin, etc... Le peu de métal qu'elle comporte fait qu'assez rapidement, elle chatouille plus qu'elle ne punit.

LE GRILLAGE EN MAILLES CARRÉES

danger avec grillages
Le haut du grillage sert de barre d'appui pour aller manger les fleurs du voisin (c'est pourquoi certains y ajoutent un rang de barbelé !!!), et il finit par s'affaisser sous le poids du cheval qui tente alors de passer par-dessus et se prend les pieds dedans.











LA CORDELETTE ÉLECTRIFIÉE

img2003.jpg

Lorsqu'elle est apparue pour la première fois en Suède, nous avions trouvé qu'elle était dangereuse : trop résistante (2 tonnes ou plus à la rupture) et trop étroite (8 à 12 mm).
Autrement dit,
on revient en arrière avec des clôtures solides comme des fils de fer et de nouveau moins visibles que le ruban
(la corde est moins large que le petit ruban La Sanglière, qui n'est même pas assez large pour les chevaux).







LES HAIES VIVES

img2005.jpg
Lorsqu'elles sont bien denses, bien piquantes et bien taillées, sont une solution intéressante, mais gare aux trous. Ne les comblez pas avec des fils, car les chevaux, ne les voyant pas, s'y engouffrent au galop croyant que c'est un passage ! Comblez-les avec 2 ou 3 rangs de ruban large, même non électrifié.






LES LICES EN CIMENT

img1706.jpg Elles sont souvent trop basses et les chevaux les connaissent trop bien pour aller se frotter dessus. Leurs arêtes sont vives et lors des jeux et galopades, un cheval peut glisser et n'arrivant pas à s'arrêter, il engage alors ses deux antérieurs sous la lice du bas. Les ruades sont tout aussi dramatiques. Le problème se résout facilement en les protégeant par un ruban.

Un ruban blanc au milieu des 2 lices grâce à un isolateur normal 8V empêche les chevaux de se gratter latéralement et de démolir ces clôtures, ou encore de passer la tête impunément au milieu pour brouter dehors ou se gratter la crinière.

Pour rehausser la clôture parce qu'elle est trop basse, ou que votre entier sent l'entier ou la jument du champ voisin en passant la tête au-dessus de votre clôture, percez le haut des piquets et embrochez dans le trou un tronçon de piquet fi bre de verre avec un isolateur 8N).

LES LICES EN BOIS




Les chevaux les rongent et s'y frottent l'été, déclouant les planches !
Pour éviter cela, doublez-les d'un ruban électrifié. 














LES LICES EN PLASTIQUE


img2006.jpg
Bien vite le cheval vient s'y frotter, et un cheval qui se frotte peut développer plus de 200 kg de poussée latérale.
Aussi cette clôture qui demande à être pimpante est très démoralisante et en général,
on la protège par 1 ou 2 rangs de ruban.




Une Barrière Mentale


C'est la douleur associée à la clôture électrique qui crée une barrière mentale pour le cheval... Plus la secousse ressentie est forte, plus la barrière mentale lui semble infranchissable.


Les chevaux sont d'humeur changeante, et face à une clôture étroite et/ou mal électrifiée (ou pire, face à un fil barbelé), ils peuvent réagir différemment.
Évoquons juste les moments où le cheval est effrayé ou « chaud » :

1) Il ne voit pas la clôture et fonce dedans. Comme nous le savons tous, les chevaux sont myopes et les blessures occasionnées par des clôtures mal adaptées amènent de bons clients aux vétérinaires.

2) Il voit la clôture, mais est tellement agité (par exemple, lorsque son copain vient de partir en promenade sans lui) qu'il essaie coûte que coûte de passer en forçant la clôture avec son poitrail.

Il y a comme cela de nombreuses situations critiques face aux clôtures, qui peuvent ne se produire qu'une fois dans la vie...
Et il y a toujours des propriétaires chanceux qui n'ont jamais eu à faire face à de telles situations critiques ou aux blessures en résultant.
Mais il vaut mieux être sûr d'être du bon côté... C'est pourquoi :

UNE CLÔTURE DOIT TOUJOURS ÊTRE BIEN ÉLECTRIFIÉE
(4 000 À 5 000 VOLTS EN PERMANENCE)

protéger un poulain






























Pour le poulain, l'imprégnation au respect d'une « barrière mentale » électrique sera valable pour le restant de sa vie. Elle pourra le sauver durant la fraction de seconde où il aura décidé de ne pas respecter sa clôture. 




to_keep_fr.gif




Site inscrit dans l'Hannuaire